examinateur


examinateur

examinateur, trice [ ɛgzaminatɶr, tris ] n.
• 1307; bas lat. examinator
Personne qui examine.
1 Vx Personne qui considère, observe avec attention. 2. critique, observateur. « de froids examinateurs de la nature humaine » (Diderot).
2Mod. Personne qui fait passer un examen, qui soumet un candidat à une épreuve (écrite ou orale). correcteur, interrogateur. Examinatrice de mathématiques. Jury formé de plusieurs examinateurs. « Des œuvres humaines, j'isolais celles qui étaient inscrites au programme [...] et j'écrivais à leur sujet ce qu'il faut écrire pour plaire aux examinateurs » (F. Mauriac).

examinateur, examinatrice nom (bas latin examinator, -trix) Personne chargée d'examiner des candidats, de leur faire passer des examens. ● examinateur, examinatrice (synonymes) nom (bas latin examinator, -trix) Personne chargée d'examiner des candidats, de leur faire passer des...
Synonymes :

examinateur, trice
n. Personne qui fait passer un examen à des candidats.

⇒EXAMINATEUR, TRICE, subst.
A.— [Correspond à examen A] Rare
1. [Le subst. désigne une chose] Analyseur. Beckenhaupt a ... conseillé l'emploi d'appareils dits examinateurs d'aromes constitués par une série de tubes accolés (BOULLANGER, Malterie, brasserie, 1934, p. 63).
2. [Le subst. désigne une pers.] Personne qui fait passer un examen médical.
En appos. Médecin-examinateur (cf. CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 279). Rassurez-vous, je ne suis pas chirurgien examinateur, et cette salle à manger n'est pas une salle de révision (NERVAL, Filles feu, Émilie, Paris, Champion, 1931, [1854], p. 321).
B.— [Correspond à examen B]
1. Littér. Celui qui examine, étudie avec attention quelque chose. Mon esprit était sceptique; examinateur impartial des motifs de la foi et des motifs de l'infidélité (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 614) :
1. Tous les esprits noués se font examinateurs ou juges. Ils foncent, ils foudroient, telle est leur manière de penser.
ALAIN, Propos, 1930, p. 958.
En partic. Celui qui fait l'analyse, la critique d'un ouvrage littéraire. Synon. censeur. V. censurer ex. 2 :
2. [M. de Saci] n'obtint le privilège pour publier qu'à une condition que l'abbé de Saint-Luc, examinateur, y mit : c'était que l'auteur ajouterait des explications à la suite de chaque partie traduite.
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 358.
2. Personne qui examine la conduite, les facultés de quelqu'un. Que les quatre ou six examinateurs secrets décrétés par la Convention, ... interrogent les suspects un à un ... (DESMOULINS, Vx Cordelier, 1793-94, p. 115, note). Elle sentait que les révélations dont elle était favorisée abondamment donnaient des doutes... même à ses examinateurs les plus favorables (FRANCE, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 225).
En partic. Personne qui fait passer un examen, le plus souvent oral, à un candidat. Mme Barrière, examinatrice des examens d'institutrices (GONCOURT, Journal, 1855, p. 161). Une table, décorée d'un tapis vert (...) séparait les candidats de MM. les examinateurs en robe rouge, tous portant des chausses d'hermine sur l'épaule, avec des toques à galons d'or sur le chef (FLAUB., Éduc. sent., 1869, p. 78). L'examinateur, décachetant son enveloppe, lut le sujet du concours (GIRAUDOUX, Bella, 1926, p. 185) :
3. ... le pauvre garçon s'est fait refuser à son examen; non point que ce fût difficile, mais l'examinateur lui a posé des questions si baroques qu'il s'est troublé...
GIDE, Porte étr., 1909, p. 547.
Prononc. et Orth. :[] ou [e-], fém. [-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932 (au masc. ds Ac. 1694-1835). Étymol. et Hist. 1307 examinateur des temoings (Ordonn. sur les mét. de Paris, Mém. Soc. hist. de Paris, t. II, p. 13); av. 1615 « personne qui fait passer un examen à des candidats » (PASQUIER, Les Recherches de la France, p. 829). Empr. au b. lat. examinator « celui qui pèse; celui qui examine »; cf. a. fr. examineor 1260 ds GDF. Fréq. abs. littér. :94.

examinateur, trice [ɛgzaminatœʀ, tʀis] n.
ÉTYM. 1307; bas lat. examinator, du supin de examinare. → Examiner.
Personne qui examine.
A (Personnes).
1 Vieilli. Personne qui considère, observe avec attention. Critique, observateur. || De froids examinateurs de la nature humaine (→ Abstracteur, cit. 2).
Adj. (Vx). || Médecin, chirurgien examinateur (Céline, Nerval, in T. L. F.)
2 Celui, celle qui fait passer un examen ( Examen, 3.), qui soumet un candidat à une épreuve. Correcteur, interrogateur; colleur.Spécialt. Personne qui fait passer une épreuve orale. || Examinateur de français, de mathématiques. || Examinateur sévère, indulgent. || Jury formé de plusieurs examinateurs. || Une examinatrice.
1 (…) plusieurs examens se passaient simultanément (…) des chaises de cuir entouraient une table, décorée d'un tapis vert. Elle séparait les candidats de MM. les Examinateurs en robe rouge, tous portant des chausses d'hermine sur l'épaule, avec des toques à galons d'or sur le chef. Frédéric se trouvait l'avant-dernier de la série, position mauvaise. À la première question sur la différence entre une convention et un contrat, il définit l'une pour l'autre; et le professeur, un brave homme, lui dit : — « Ne vous troublez pas, monsieur… » (…) à la deuxième interrogation (…) il se montra passable. Mais, après la troisième (…) l'examinateur étant resté impassible tout le temps, son angoisse redoubla.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, I, V.
1.1 Tel un candidat au baccalauréat attache ses regards sur la figure de l'examinateur et espère vainement y trouver la réponse qu'il ferait mieux de chercher dans sa propre mémoire, tel, tout en lui souriant, j'attachais mes regards sur les traits de la grosse dame.
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 980.
2 J'étais un « bûcheur » (…) Il ne me souvient pas, au lycée, d'avoir trouvé le moindre plaisir à étudier Virgile ou Racine. Tout cela n'était que matière de cours. Des œuvres humaines, j'isolais celles qui étaient inscrites au programme (…) et j'écrivais à leur sujet ce qu'il faut écrire pour plaire aux examinateurs; c'est-à-dire ce qui a déjà été dit et écrit par des générations de normaliens. Voilà l'idiot que j'étais (…)
F. Mauriac, le Nœud de vipères, II.
B (Choses). Rare. Appareil servant à examiner. Analyseur.
CONTR. Candidat, élève, étudiant…

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • examinateur — examinateur, trice (è gza mi na teur, tri s ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui examine. •   On a des examinateurs à proportion qu on est élevé, SAINT ÉVREMOND dans RICHELET. •   Ô fâcheux examen d un mystère fatal Où l examinateur souffre seul… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • examinateur — Examinateur. s. m. v. Qui a la Commission d examiner. Commissaire examinateur au Chastelet de Paris. on a nommé des Examinateurs pour interroger les Recipiendaires, les Aspirants, les Ordinands &c. cet Examinateur est fort rigoureux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • EXAMINATEUR — s. m. Celui qui est commis pour examiner. Il eut tels et tels pour examinateurs. On a nommé des examinateurs pour interroger les candidats, les aspirants, les ordinands, etc. Cet examinateur est fort rigoureux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • examinateur — TRICE, n. ègzaminatò / eu, za, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • EXAMINATEUR, TRICE — n. Celui, celle qui juge le degré de connaissances de quelqu’un dans un examen. Il eut tels et tels pour examinateurs. On a nommé des examinateurs pour interroger les candidats …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • examinatrice — ● examinateur, examinatrice nom (bas latin examinator, trix) Personne chargée d examiner des candidats, de leur faire passer des examens. ● examinateur, examinatrice (synonymes) nom (bas latin examinator, trix) Personne chargée d examiner des… …   Encyclopédie Universelle

  • Khole — Khôlle  Pour les articles homophones, voir Colle (homonymie) et Khôl …   Wikipédia en Français

  • Kholle — Khôlle  Pour les articles homophones, voir Colle (homonymie) et Khôl …   Wikipédia en Français

  • Khôle — Khôlle  Pour les articles homophones, voir Colle (homonymie) et Khôl …   Wikipédia en Français

  • Khôlle —  Pour les articles homophones, voir Colle (homonymie) et Khôl. Sur les autres projets Wikimedia : « Khôlle », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Une khôlle est une interrogation orale (pouvant aussi être… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.